PROBTP
AIDANT

Aménager le logement

Lorsque le niveau de dépendance est peu élevé, le maintien à domicile est possible et reste souvent la solution privilégiée par la personne dépendante mais aussi par l’aidant. Tout commence par l’aménagement. L’objectif est de compenser les diminutions que le handicap peut entraîner : réduction des capacités physiques, perte de certains réflexes, baisse de la vue et de l’ouïe…

 

Adapter le logement

Les premières pièces à aménager sont la salle de bains et les toilettes. Ce sont les lieux les plus dangereux. L’idéal est que tout soit de plain-pied pour éviter de lever les jambes. Il faut aussi prévoir des tapis antidérapants et des barres de soutien. L’aménagement de la chambre peut également être utile. Il faut par exemple adapter la hauteur du lit ou prévoir un lit médicalisé. Ensuite, quelques adaptations de bon sens suffisent.

  • Faire place nette en débarrassant les sols de tout obstacle comme les rallonges électriques ou les tapis, qu'il est préférable de fixer
  • Recouvrir les coins du mobilier d'embouts molletonnés
  • Installer des veilleuses
  • Prévoir la place nécessaire au passage d'un fauteuil roulant ou une barre de déambulation si besoin
  • Un monte-escalier peut également être installé
  • Un dispositif de téléassistance peut être utile afin de prévenir l’aidant en cas de malaise ou de chute
 
Des solutions pour aménager le logement
 

Aller plus loin avec le diagnostic "Bien chez moi"

Proposé par PRO BTP, dans le cadre des prestations de l’Agirc-Arrco, ce service permet la visite d’un ergothérapeute à domicile. Il est destiné aux personnes de 75 ans et plus. Seule une participation de 15 € est demandée, et il faut compter un mois maximum entre l’inscription et la visite du professionnel. Sa mission : analyser le logement, apprécier les besoins d’aménagement pour proposer des conseils en vue de l'aménagement et/ou de l’adaptation du logement. L’ergothérapeute prend en compte les habitudes de vie, les capacités actuelles ou futures éventuelles (en fonction des pathologies) et les difficultés au quotidien de la personne. Il propose des solutions pratiques individualisées en vue d’améliorer le confort et la sécurité du logement. Pour en savoir plus : 0 810 360 560 (service 0,05 €/min + prix appel).
 
 

Raoul Chantelot

ergothérapeute

 

 

icon_temoignages.pngJe commence par poser des questions pour connaître les habitudes, puis je passe de pièce en pièce. Il est important d’anticiper et de ne pas attendre un accident pour s’intéresser à la question de l’aménagement. Sur la base de ces observations, je dresse un état des lieux et propose des solutions pour améliorer le confort, la sécurité et l’agencement du logement. Cela peut aller de la modification de gestes ou d’habitudes de vie jusqu’à l’installation d’équipements.

Carmena et son mari handicapé

bénéficiaires de cette prestation

 

 

icon_temoignages.pngSur les conseils de l’ergothérapeute, nous avons décidé de réaménager notre salle de bains. Nous avons opté pour une douche à l’italienne, plus facile d'accès.
Pour davantage de sécurité et de confort, nous avons aussi acquis un lit médicalisé et un déambulateur. Depuis, mon mari se déplace davantage. Tous ces efforts lui ont permis de retrouver un peu de mobilité.

Un appartement témoin à visiter

Créé par l'Agirc-Arcco, l’Espace idées Bien chez moi est un appartement témoin présentant des aménagements astucieux et des solutions efficaces pour rendre un logement sûr et confortable. Cet espace de 500 m², situé au cœur de Paris, est aussi un lieu d’information, de conseil et d’échange où rencontrer des professionnels : ergothérapeutes, juristes, conseillers énergie... Au programme également, de la documentation, des fiches pratiques, des conférences, des ateliers, des expositions thématiques. Les visites sont gratuites et accessibles à tous.

Informations pratiques :

  • 7 cité Paradis, 75010 Paris
  • Tél. : 01 71 72 58 00
  • accueil@espace-idees.fr
  • Ouvert du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30. Fermetures annuelles en août et entre Noël et le Jour de l’An.

 

 

À qui demander une aide financière à l’adaptation de l’habitat ?

Ils proposent, pour les plus de 60 ans, des aides à l’amélioration du logement.

Elle accorde des subventions aux propriétaires de logement pour la réhabilitation et l’amélioration des résidences principales âgées de plus de quinze ans. Elle aide notamment les personnes âgées à réaliser des travaux d’adaptation pour continuer à vivre le plus longtemps possible chez elles. Par exemple, le remplacement de la baignoire par une douche de plain-pied ou l’installation d’un monte-escalier électrique. Ces aides sont soumises à conditions de ressources. Elles sont détaillées sur le site de l’Agence nationale de l'habitat (Anah).

Elle propose une subvention en fonction des revenus.

Elle peut accorder un prêt pour effectuer des travaux d’aménagement.

Elles proposent également des aides financières, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’elles.

Elle peut vous aider dans vos démarches. Cette association de protection, d’amélioration, de conservation et de transformation de l’habitat assure l’interface entre les particuliers et les organismes.

Bon à savoir

Un crédit d’impôt peut être accordé pour des dépenses liées à l’installation et au remplacement d’équipements dédiés aux personnes âgées ou handicapées.

Scroll to top