reference-dimage
reference-dimage

Être aidant et travailler

En plus de votre activité professionnelle, vous accompagnez une personne en perte d’autonomie ? Sachez que des dispositifs ont été mis en place par les pouvoirs publics pour vous aider.

46 %

des aidants ont une activité professionnelle

23 %

ont plus de 50 ans (1)
 

8 sur 10

ont modifié leurs horaires de travail
 

1 sur 3

a réduit son nombre d’heures (2)
 

De nombreux salariés en charge d’un proche dépendant préfèrent taire leur situation auprès de leur employeur et s’adaptent en jonglant entre RTT, congés et arrêts maladie.
Certains réduisent même leur temps de travail, voire cessent leur activité.

Cette situation est en partie liée au manque d’information. Pour autant, les choses évoluent peu à peu. La loi de 2016 relative à l’adaptation de la société au vieillissement a mis en place des congés spéciaux. Des aides existent aussi, et des associations peuvent accompagner les personnes dans cette situation.

Il est essentiel d’informer votre employeur et d’en parler avec vos collègues. En effet, vous avez des droits et votre hiérarchie n’est peut-être pas au courant des obligations légales auxquelles elle doit répondre.


(1) Source : Malakoff Méderic – avril 2014 – 5e baromètre Santé et bien-être au travail.

(2) Source : Haut Conseil de la famille – 2011.

 

 

Scroll to top