PROBTP
AIDANT

Répit – Vacances

Permettre aux aidants de lutter contre l’épuisement physique et psychologique, c'est leur donner les moyens de se reposer ou de partir en congés… D'avoir du temps, tout simplement, sans stress ni culpabilité. Au-delà des placements en résidence médico-sociale, des solutions existent. Certaines permettent même de partager de bons moments avec la personne accompagnée.

Le relayage

Le relayage est une solution inventée outre-Atlantique pour permettre à l’aidant de prendre quelques heures à quelques jours de répit en sachant son proche en sécurité et entouré, à son domicile.
La prise en charge se fait au domicile de la personne aidée, par des équipes de professionnels (aides à domicile, assistants de soins en gérontologie) qui se relaient.
Le relayeur est présent au domicile de la personne âgée jour et nuit, 24h/24 si nécessaire.

Des loisirs de courte durée

Certains organismes permettent d'organiser des activités et/ou séjours courts entre aidant et aidé.

  • L'Association parentale d'entraide aux enfants atteints d'une infirmité motrice cérébrale (APEEIMC) organise des week-ends ou des séjours courts en centres de vacances pour partir en famille tout en bénéficiant d'accompagnateurs qui s'occupent des enfants
  • Le réseau Passerelles propose aux familles une solution d’accueil ou de prise en charge des enfants handicapés (ou de l’ensemble de la fratrie) à proximité de leur lieu de vacances : cette solution leur permet de vivre des vacances plus sereines
  • L'association Culture & cultures propose des week-ends Relais à destination d'enfants ou d'adolescents accueillis dans un institut médico-éducatif (IME), avec pour objectif de favoriser des moments de loisirs, de préparer certains enfants à l'internat, de soulager quelques parents le week-end

Vivre le Répit en Famille (VRF)

À la fois structures médico-sociales et centres de vacances, les Villages VRF permettent d’accueillir dans un même lieu l'aidé, l’aidant et les éventuels accompagnants de sa famille. Le premier bénéficie d’une prise en charge médico-sociale et le second d’un séjour de type club. Tous deux sont en vacances et accèdent à des activités adaptées à leur propre situation, tout en se retrouvant chaque fois qu’ils le souhaitent. Pour consulter notre documentation sur ces Villages, rendez-vous ici.

Zoom sur les Fondettes

Le village Vivre le Répit en Famille des Fondettes, en Touraine, dispose de 26 places pour les personnes âgées en perte d’autonomie et de 52 places pour les familles. Les aidants bénéficient de 10 % de réduction sur le coût de la semaine supplémentaire. Les enfants de moins de 2 ans sont hébergés gratuitement. Infirmières, médecins, psychologues… le personnel est présent 24 h/24. Cela évite toute interruption thérapeutique pour la personne dépendante. Pour autant, tous les vacanciers se sentent vraiment comme dans un club. Et pour cause, les activités détente sont nombreuses : aquagym, jeux de société, ateliers, visites touristiques des environs… De quoi permettre aux aidants de souffler sans s’inquiéter ni culpabiliser. D’autant qu’ils bénéficient aussi de soins tels que des séances de kiné ou de soutien psychologique.
 

 

Patrick Brunerie

directeur

du VRF des Fondettes

icon_temoignages.pngLe village des Fondettes, près de Tours, a été créé par PRO BTP avec l’Association française contre les myopathies. C’est une formule innovante car il associe résidence hôtelière et structure médico-sociale. Le village des Fondettes est le seul à accueillir les seniors. J’ai deux casquettes : responsable d’un établissement médicalisé et directeur d’hôtel. Ici, en plus des chambres tout confort, du restaurant et des activités de loisirs, on trouve tout le nécessaire à la prise en charge des personnes dépendantes. Médecins, infirmiers, aides-soignants et psychologue accompagnent les vacanciers. Côté coût, des dispositifs existent pour prendre en charge une grande partie du prix du séjour. C’est un succès. En 2016, nous avons accueilli plus de 1 400 personnes. »

Paul Fradin

vacancier

aux Fondettes

icon_temoignages.pngJ’ai des problèmes d’insuffisance rénale, je suis sous dialyse depuis plusieurs années. Ma femme et moi avons passé des vacances au VRF Touraine en décembre 2015. C’est un concept formidable. Il nous a permis de couper avec le quotidien. Bien entendu, le personnel était informé de mes contraintes et de mon régime alimentaire strict. Tout était organisé pour que je puisse participer aux activités : la piscine, les soirées karaoké, les ateliers cuisine… Pendant mes soins, ma femme profitait de son temps libre pour visiter Tours ou tout simplement se reposer. Elle a enfin pris du temps pour elle. Tous les deux, nous nous sommes vraiment sentis en vacances. »

Propos recueillis par Éric BARON pour PRO BTP Infos

Scroll to top