reference-dimage
reference-dimage

Le Prix Entreprise et Salariés Aidants permet d’enclencher un cercle vertueux

22
sept.
2022
Voir toutes les actualités >>

La 6ème édition du Prix Entreprise & Salariés Aidants aura lieu le 26 septembre 2022. Zoom sur cette initiative destinée à récompenser les entreprises qui œuvrent pour leurs salariés aidants.

« Ce prix n’est pas le concours de l’initiative la plus créative mais de celle qui aura su répondre à un problème donné », estime Thierry Calvat, animateur de la cérémonie du Prix Entreprise & Salariés Aidants.  Spécialiste depuis plus de 20 ans des questions touchant aux aidants, il nous parle de ce grand rendez-vous lancé en 2016.

 

Pourquoi avoir mis en place le Prix Entreprise et Salariés Aidants ?

 

En France, près d’un actif sur 5 est un aidant. Face à ce nombre croissant, l’un des fondateurs du Prix, Edouard de Hennezel, a estimé qu’il y avait une urgence à développer et à diffuser les bonnes pratiques des entreprises qui se mobilisent pour leurs salariés aidants. Avec ce prix, nous souhaitons enclencher un cercle vertueux où l’on pousse, par mimétisme, les entreprises à engager dans leur organisation des initiatives en faveur des salariés aidants. À l’arrivée, les aidants salariés bénéficient de meilleures conditions de vie professionnelle et personnelle.

 

Comment se fait l’appel à candidature ?

 

Grandes, moyennes ou petites entreprises, elles peuvent toutes y participer. Les administrations et les collectivités territoriales sont également sollicitées. L’appel à projet est lancé essentiellement via les réseaux sociaux, les partenaires et les mailings directs. Chaque année, nous recevons en moyenne 30 à 40 dossiers. Ces derniers sont ensuite étudiés par un jury composé de l’ensemble des parties prenantes comme l’ANDRH (Association Nationale des DRH) ou la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie).

 

Est-ce qu’il y a des initiatives primées plus marquantes que d’autres ?

 

Elles le sont toutes. Prenons par exemple les lauréats de l’année dernière. Le Groupe BPCE, qui a obtenu le premier Prix, a su intégrer dans son organisation une équipe de référents pour aider ses salariés aidants. Quant à France Médias Monde, le second lauréat, elle a misé sur un accompagnement individualisé des salariés aidants. Et concernant le troisième lauréat, le Crédit Agricole de la Réunion a mobilisé deux responsables qui ont pour mission de mieux identifier et intégrer les aidants dans l’entreprise. Ce sont des bonnes pratiques qui peuvent inspirer.

 

Avant la remise de prix, une table ronde est organisée. Pouvez-vous nous en dire plus ?  

 

La thématique de cette année et celle de la table ronde sont le recours et l’utilisation des dispositifs existants pour les salariés aidants. Nous sommes en train de mener une étude sur le sujet. Nous nous apercevons que le taux de recours aux dispositifs est relativement faible. L’idée de la table ronde, c’est d’identifier et de prioriser les facteurs de succès d’un dispositif donné. Pour cela, nous avons convié le 26 septembre les intervenants suivants :

  • François Hommeril, président confédéral de la CFE-CGC,
  • Bruno Bertin, directeur des Ressources Humaines France du Groupe PSA,
  • Virginie Magnant, directrice de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA),
  • Gabrielle Halpern, philosophe et spécialiste des questions d’hybridation et d’organisation.   

 

Pour terminer, que ferez-vous des résultats de ces échanges ?

 

Les échanges de la table ronde seront synthétisés dans un livret. Celui-ci comportera aussi une présentation des lauréats de cette année. Par ailleurs, notre site internet reprendra l’ensemble des dossiers soumis pour constituer une sorte de banque de bonnes pratiques. Et enfin, le replay de la cérémonie du 26 septembre sera disponible sur notre site internet.

 

Pour en savoir plus sur le Prix et avoir accès à la documentation, rendez-vous sur le Prix des Salariés aidants.

 

Crédit Photo : @Prix Entreprise Salariés Aidants

 

Scroll to top